comme d'hab', un point de ralliement ! Index du Forum
comme d'hab', un point de ralliement !
Bienvenue, vous !
 
comme d'hab', un point de ralliement ! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Thutha Ulaleg ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    comme d'hab', un point de ralliement ! Index du Forum -> HRP juste pour nous ! -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noola Ak'torka
Moi

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 19:21 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

Ah Bothawui… cette planète ou je suis né, ou j’ai grandis, avec ses forêts, ses montagnes et même ses plages. Il faisait bon vivre là bas, même si c’était pas génial tous les jours et qu’il fallait forcément qu’ma foutue famille s’en mêle… mais j’y ai passé de sacrés bons moments quand même. Surtout quand j’était môme… je m’souviens, à l’époque mon paternel passait ses journées au Conseil à Drev'starn et ma mère passait sa vie à aller se chercher des tenues bien classes pour qu’il l’autorise à l’accompagner aux soirées d’la haute. Il a bien fallut que je m’divertisse… et l’école c’était pas tellement mon truc. Bon, j’y allais, oui, mais en trainant les pieds et en marchant à reculons comme on dit. Mais bon, parfois, souvent même, l’appel de la montagne était bien plus fort que celui de la classe.


Je me souviens, avec des potes, on partait des jours et des jours dans les montagnes ou dans les plaines peu habitées. On piquait de la bouffe et de quoi pieuter à la belle étoile chez nos vieux et on partait ensembles. On avait plein d’occupations à l’époque : on passait des heures et des heures à chercher des Rals, ces sales petites merdes avaient la même couleur que les rochers sur lesquels il vivaient, c’était pas simple de les repérer… mais ils se vendaient assez cher en ville alors on y tenait, c’était avec ça qu’on pouvait s’acheter des clopes et se la péter comme les plus vieux.


Y’avait aussi ces sales chats immenses, les krak’jya, on s’amusait à les encercler et c’était à celui qui aurait le plus de matos entre les cuisses et irait le plus près de la bête possible. Le nombre d’accidents qu’il y a eu à cause de ce jeu débile ! Mais moi, j’ai toujours été un petit veinard, deux ou trois griffures, une belle cicatrice sur le bide qui démontre ma bravoure et c’est tout. Mais avec cette cicatrice, j’étais comme un dieu, mes potes me vénéraient et j’adorais ça !


La seule bestiole qui a vraiment failli me tuer c’était un halkra… il m’a chopé avec ses tentacules et j’arrivais pas à me libérer. C’est un pote qui m’a sauvé, il a balancé une espèce de grosse pierre en plein dans l’œil de cette saloperie. Bon c’était pas ça qu’il avait visé mais quand même… j’ai jamais pu lui rendre la pareille… il est mort quelques mois après, c’t’un krak’jya qui l’a buté alors qu’il jouait à « qui a le plus de burnes ».


Ces souvenirs sont sympas, c’est vrai… mais là j’ai autre chose à penser, ça fait des plombes que j'attends là... Le sol autour de moi n'est plus qu'un immense cendrier. Si ce rodien de mes deux m'a filé un mauvais tuyau, c'est plus un doigt que je lui enverrai la prochaine fois, mais la tête de sa putain de copine emballé dans un paquet cadeau!
'Foiré de Rodien, on peu jamais leur faire confiance...

Quand j'y pense... être parti de mon petit train-train de fils à papa sur Bothawui, alors que j'aurai tranquillement pu suivre une carrière de politicien comme mon fumier de paternel, à vivre de coups tordus, de magouilles, de trahisons et de corruptions...
Non il a fallut que je lui tienne tête et que je parte à la conquête de la galaxie, comme si j'avais quelque chose à lui prouver...

Bon, d’accord, il ,n’était jamais à la maison, et ma cruche de mère était beaucoup plus préoccupée par sa garde robe que par son fils unique, mais au moins je risquais pas autant ma vie que maintenant.

Et puis merde, je ne regrette rien, j'aurais jamais rien fait de ma vie là bas, zoner avec les autres fils à papa, ça mène pas bien loin.

Non, me tirer sur le premier vol spatial en partance, c’était le mieux.
Partir comme ça à l'arrache, après la dispute avec mon paternel, c'est une des meilleures choses que j'ai faite.

Les flics venaient encore une fois de me ramener à la maison, pour état d'ivresse sur la voie publique, attentat à la pudeur, et outrage à agent, ce soir là il leur avait graissé abondamment la patte, plus pour qu'ils ne divulguent pas mes écart à la presse que pour m'éviter des ennuis à mon avis.
Arriva ce qui devait arriver, les petits raisonnements à la con:
"Tu ne réussiras jamais rien dans la vie, tu n’es qu'un moins que rien, tu n’as aucune ambition, tu me fais honte, tu te rends compte de la réputation que je vais avoir avec tes conneries?"
Ah sa réputation… ça avait toujours tellement plus compté pour lui que le reste, que son propre fils… c’est probablement ça qui m’a fait lui répondre de cette façon :
« Ah ouais? J'ai aucune ambition? C'est sur que tirer du pognon au contribuable et encaisser les pots de vin c'est super ambitieux sale con, et ta réputation tu peux te la carrer ou je pense, t'as jamais été là pour moi. Au moins moi j'reste pas le cul visé sur mon fauteuil en cuir, j'vais parcourir la galaxie, et un jour je serais plus riche et plus célèbre que tu le seras jamais. » 

Me voilà maintenant sur cette jungle de merde qu'est Félucia, y'a pas mal d'affaires à y faire, c'est sur, mais c'est pas les plus tranquilles.
Cette planète est une vraie armoire à pharmacie, et qui dit pharmacie dit drogues, qui dit drogues dit pognon, qui dit pognon dit emmerdes.
Voilà pourquoi j'me retrouve avec ce mal de bide, à transpirer comme un gamorréen, ces fumiers de dealeurs que j'ai évincé, ces minables savent pas comment tenir un bisness, c'est quand même pas ma faute si j'suis meilleur qu'eux, ils on trouvé le moyen de m'empoisonner j'sais même pas comment.
Ma seule chance c'est de trouver ce chimiste que j'attends depuis une bonne heure.

Tien le voilà, c’te face de victime qu'il a, ça peut être que lui, un ithorien, j'ai jamais pu encadrer leurs faciès de mollusque qui se serait fait un poiscaille.
Apparemment quelqu'un l’a prévenu que je venais, il est en train de regarder dans tous les coins.
Mais putain c'est ma vie qu'est en jeu, il aurait une armée avec lui que ça m'arrêterai pas !

----------

Cinq minutes standards plus tard, l'ithorien est affalé sur le bureau de son laboratoire, dont le contenu à quelques peu volé en éclat, un blaster pointé contre son cul.

-Maintenant écoute moi bien sombre raclure, j'suis en train de crever à petit feu, j'ai appris que c'est toi qu'avais fabriqué la saleté que j'ai dans le corps, alors tu vas me filer l'antidote fissa. Et tu ferrais mieux de pas me jouer de tours si tu veux pas que je te ramone l'oignon à coup de blaster!
Si tout ce passe bien tu pourras reprendre tes activités normales sans plus jamais entendre parler de moi… par contre si tu t'avises de me refiler un poison foudroyant en guise d'antidote tu vas avoir de sacrées emmerdes...
Il se trouve que j'ai payé quelques mercenaires pour venir te chercher et te découper morceau par morceau dans le cas ou je reviendrais pas leur dire ne pas le faire.
C'est compris? Dis moi que t'as compris et bouge ! J'ai pas la patience de répéter…


----------

Et c'est ainsi que ce brave Thutha échappa à la mort une nouvelle fois… Sa bonne étoile était toujours présente : cet imbécile de chimiste avait cru à ses bobards sur les mercenaires, et n'avais pas remarqué la mention "factice" sur le blaster.
Le bothan était au bord de la ruine, ses concurrents avaient profité de sa faiblesse pour le dépouiller en bonne et due forme, il allait devoir renflouer les caisses. Cette fois il ne le ferait plus seul, trop dangereux, trop fastidieux, il lui fallait une équipe, ça ne devait pas être très compliqué à trouver sur cette fichue planète... Il ne devait pas être le seul à avoir envie de quitter cette ignoble jungle de pouilleux, de conquérir la galaxie...Et même, pourquoi pas, de devenir pirates de l’espace ?


Description physique:

Plutôt grand et élancé, même pour un Bothan, Thutha a presque la taille d'un humain moyen. Son pelage est gris et sa crinière noire et soignée est de la même couleur que sa petite barbiche qu'il aime tresser avec soin..
Une balafre digne d'un guerrier recouvre son œil gauche et lui donne un petit côté sombre qui a son petit succès dans le coeur des dames, il porte un bandeau dessus pour la cacher autant que pour se donner un genre. Il aime à raconter partout que c'est un coup de vibro dague reçu dans une taverne des bas fonds qui lui a valu ça... en réalité c'est un bout de verre qu'il a reçu dans l'œil, lorsque qu'un gamin farceur avait jeté un caillou a travers la vitre d'une cantina. Celui qui lui reste est d'un jaune brillant et vif, quand il vous regarde il semble vous percer jusqu'à l'âme, ce qui a tendance à énerver certaines personnes au plus haut point. Ses crocs pointu accentue le fait que tout en lui fait penser à un prédateur, aussi bien sa dégaine ou sa démarche que ses expressions faciales, ce dont il aime jouer pour impressionner les gens avec qui il veut traiter, ou ses ennemis potentiels histoire leur donner envie de le laisser tranquille. Il porte des vêtements amples, simples et fonctionnels, des bottes en cuir et une ceinture ou accrocher les divers objets qu'il aime avoir à portée de sa main. Dans un sens, certains pourraient dire qu'il dégage une certaine classe dans son style.


Description psychique:

Thutha est un voyou et une ordure, un sale type et un salopard. Il est toujours fourré dans des sales affaires qui finissent rarement par des effusions de tendresse et d'amour, non, son truc à lui c'est plutôt les négociations musclées et les tirs de blaster... mais bon ça règle tout aussi bien les questions douloureuses et/ou sans réponses. Tout pour lui peut se régler à coup de dataries, aussi bien un boulot que sa morale. Du moment qu'il est bien payé, il fera tout ce que lui demande son employeur.
Il aime l'argent facile au moins autant que les femmes dont les cuisses s'ouvrent à la moindre occasion. Il se montre toujours sûr de lui et dégage une impression inquiétante, comme si sa simple présence était une sorte de danger potentiel... cela a le don de le rendre tout particulièrement intimidant.
Son ambition débordante, c'est d'ailleurs amusant sachant que son "manque d'ambition" lui a été reproché pendant toute la durée de sa jeunesse sur Bothawui par son père, entre autre. Il aime le pouvoir, qui est, entre autre, une bonne source de revenus, et tous les moyens sont bon pour l'obtenir.
S'entourer de personnes toutes aussi louches et particulières que lui est une seconde nature chez ce bothan. Il a toujours adoré trainer avec des gens qui pouvaient le comprendre et l'entrainer dans des combines avec eux.
La liberté est aussi quelque chose qu'il chérie paticulièrement, notez que c'est SA liberté qui importe, celle des autres il s'en a rien à faire... du moment qu'il peut s'en aller tranquillement, le fait de laisser ses associés et/ou d'innocents civils derrière lui pour avoir des problèmes à sa place ne lui pose pas le moindre petit problème de conscience... ça a été dit plus haut, Thutha est un salopard.
N'ayant jamais pu supporter une quelconque autorité, qu'elle soit familiale, gouvernementale, ou illégale, il s'est donc tout naturellement tourné vers des affaires ou il était toujours son propre patron.
"Sans foi ni loi" et "sans dieux ni maîtres" sont des philosophie qu'il suit à la lettre... et il y tient beaucoup.
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Oct - 19:21 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Noola Ak'torka
Moi

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 19:21 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

Tu me dis si ça te va Wink
_________________


Revenir en haut
MSN
Thutha Ulaleg
Vous

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 55
Localisation: l'espace

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 20:21 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

y'a juste ça que je vais modifier:
"Tout pour lui peut se régler à coup de dataries, aussi bien un boulot que sa morale. Du moment qu'il est bien payé, il fera tout ce que lui demande son employeur."

ça contredit ce que je dis plus bas:
"il s'est donc tout naturellement tourné vers des affaires ou il était toujours son propre patron. "
_________________


Revenir en haut
Thutha Ulaleg
Vous

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 55
Localisation: l'espace

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 20:47 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

sinon c'est niquel pour le reste, merci :p
y'a plus qu'a espérer que ça passe cette fois
_________________


Revenir en haut
Jah'na Connor
Vous

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2010
Messages: 45

MessagePosté le: Sam 16 Oct - 16:18 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

Pour que ce soit validé, il faudrait que ce connard de thor se bouge son cul et revienne s'occuper des inscriptions.
_________________


Revenir en haut
Gand
Vous

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2010
Messages: 44

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 15:22 (2010)    Sujet du message: Thutha Ulaleg Répondre en citant

C'est pas tellement Thor le souci, encore que lui non plus n'est pas un missile.

Le problème, c'est sans doute qu'ils se concertent tous pour le moindre changement de lettre dans un pseudo. La team gagnerait en efficacité si elle se répartissait les tâches et que le mec chargé des inscriptions prenait les décisions tout seul (et passait son tour en cas de manque de temps).

Dans l'idéal, une inscription ne devrait pas dépasser 72h. Au-delà, c'est trop, surtout qu'ils se sentent obligés de demander des modifications à tout le monde. Même pour des détails, ça désespère de te dire "J'ai attendu deux semaines pour qu'il me dise que la fiche est en éval, deux semaines pour qu'il me dise de modifier un paragraphe, puis deux semaines pour qu'il me dise de répartir sept points, puis une semaine pour l'inscription".


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:26 (2018)    Sujet du message: Thutha Ulaleg

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    comme d'hab', un point de ralliement ! Index du Forum -> HRP juste pour nous ! -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com